J’aurais voulu que tu restes

tes tellement belle

Javoue que je sais pas comment my prendre, pis je sais meme pas cest quoi mes sentiments mais te voir cest comme un gros party en dedans de moi, jte le dis ya meme une pignata pis toute. Tu m’amène une sorte de sérénité en même temps pis ca me déconcerte tellement. Tes wild mais tes saine d’esprit. Jai de la misère a catcher comment je feel mais caliss que cest beau etre à tes cotés. Je me sens mieux, je me sens comme si je valais quelque chose de plus gros. Comme si mon existence ne sarretait pas seulement à éssayer de survivre dans un monde ou l’amour est si difficile à défendre. Je peux pas te dire que c’est clair dans ma tête, mais une chose est sure cest que tu chamboule bin des affaires. Tes cheveux sont une tornade qui englouti mon visage, tes bras autour de moi sont tellement nécéssaire. Reste tout près steplait, pars pas trop loin. Ta place est contre moi, blotit dans mon lit, à se rappeler que ya rien de mieux que des gens qui se comprennent pis qui savent quil saiment. J’aurais bin voulu que tu restes, ouin j’aurais voulu que tu restes.

Discours confu

How am i supposed to react? Idk but what i do know is that the manner i did isn’t the way i should have. it shouldnt hurt me that much. In the end, thats what i wanted, its just hard to see people changing and becoming the one they said they’d never be. Fuck y’all go lie to someone else, go make promises to someone else go on and continue to tell lies to yourself. You’re doing it wrong, open your eyes you dont know what you are doing. Whatever im intoxicated and it feels right i know its wrong but it feels right and what you feel isnt necessarily what it actually is fuck im missing the whole movie im watching im gonna take another shot, just to make sure that the pain gets numb good. I didnt andwer you, i dont know how i could have. I dont want to be with you but still youre the only one that ever loved all of my flaws and its hard to see that im getting pushed away even tho thatd what i want, ight i know im in-comprehensive but in any case ill survive oups wait its time for another dhot. Jai juste le gout de repondre « fuck off » sauf it would be innapropriate. I mean after all the paragraphs you wrote. Oh shit jviens de te repondre pis la mon coeur vat vite shit si tinsiste jva jusye te dire dequoi dneutre jte dirais pas sque jfeel vrm jte dirais pas qlive jtun peu chaud a boire dla vodka pis me demander sque jva faire de ma peau.

Le retour à la réalité

Le temps des fêtes est officiellement fini pis toute la magie de noel pis l’jour de l’an sont disparue. Le retour a la réalité est trop frette, trop crue.

On pourrait pas y allé doucement?  genre on continue de boire a chaque jour mais on diminue les consommations de deux-trois verres. J’veux juste pas que ca soit trop sec comme claque dans face. Jpense quand meme que ca en dit gros sur notre société. On travaille casi-non stop toute l’année, pour qu’a la fin on puisse se prendre un mois pour décrocher. Jsuis complètement d’accord sauf ça rend le retour à la routine tellement désagréable rendu en janvier. On devrait tellement doser plus la quantité de stress versus le plaisir.

toucas, j’commence l’université le 9, j’capote un peu bye.

Rage

They start to say « oh we miss the old you » i’m like bitch you gotta be more specific, im changing by the hour one moment i’m that guy you fall in love with then the other im the worse ass i’d care to admit. They try to build up their confidence by disrupting my innocence. They disrespect me and my values, the one’s i try to fight for even in the blues. But ight i know i’m not the one to blame, i didnt had it rough like some guys i grew up with but i still live with my woes. It takes out the worse in me and i gotta live with it just like you have to live with the fact that youll never accomplish anything positive.

I hated loving you

You gave me love but never hope

I tried so hard to let you go

You slipped, i fell, you were under my spell

Good thing love only hurts

Cause with me you’d have died a thousand times

Unspoken truth, unbroken mind

Let’s pretend and leave it all behind

As if no rain had fall, as if not hearth had brawl

Im unfocused and unarmed

Trying to forge a (future)

I had a dream where you were you, nothing was changed it was just so blue

While reaching my hand you just slipped away and my ungrateful self cried for yesterday

To that day where he felt noxious, anxious and gray

Oh god, how he felt this way

For the longest time it hurt him so bad

I am the kid that tried to hard

I am the one that gave you my all

I am the one who felt so right

I am the one who made you right

Don’t get me wrong i know it’s all our fault

You had to give it all and i couldn’t take it

i’m sorry i had to be me, i shouldn’t have been an enemy.

Naruto What The Heck Chakra

« Sometimes, a wounded heart never heals »

what the fuck am i supposed to do if it never does? I can’t just put my life on hold while it tries to heal itself. I can’t just try and pretend like i’m not hurt, like nothing ever happened and that i’m positive about what the future holds for me. i’m desperate. I’m alone, and the worst part is that i know and realize that i really am alone. 2 alcoholic beverages and i’m already knock down. I know my body can hold up more than that, but my mind can’t. It makes me numb. it makes me feel like i’m floating through time and space, like I could go back to any place in time. But i’m still awake enough to know that nothing I aspire to become is realistic. I mean, i’m just a young adult who has a minimum wage job and who after his shifts, watches netflix with a beer (or two) (or more than two). I do have two faces. I mean who doesn’t ? I’ve got this positive, open-minded and clever part of me who believes that almost anything is achievable. But i also have this part of me, where i drink and smoke, in order to make me different. Because i know that what i truly am isn’t good enough.  I like how i move my arms, they are heavy but light at the same time. It is so weird. I am weird. fuck i just tried to drink a sip of my beer but it’s empty. And now i’m looking at my hands and i just can’t figure out how they move. why are they choosing these letters? I can’t even tell. I wanna be able to tell. I want to be able to tell why things are that way and be certain that they won’t be there for ever. That things change and that therefore, people change too.

Circumstances are what changes us. change the situation you’re in, and you change your whole way of living.

yé minuit 39

ouin yé minuit 40 pis les clic de mon keybord sonnes tout a fait aproprié. it sounds funny too. ca sonne parfait en cette nuit tranquille, pluvieuse et calme. Tout le monde dors ici, ya juste moi d’encore réveiller.

je suis loin d’être le partenaire idéale. Pis cest chill, sauf jaimerais sa pas revenir d’une soirée tout seul.

Jveux pas me ramener la première fille que je vois dans un bar. Jveux dire que jaimerais ça faire mes sorties habituelles, mais avec quelqu’un de spéciale a mes cotés.

I’ve been by myself for the longest time now. Well, not that long but it feels like i’ve never tasted whats love really is. But i know thats not true. I’ve had the chance to know what it feels to really be in love. And although i was young, it was an amazing feeling. Now i’m 19, and i kind of forgot. I see my friends, my best friends being in love and stuff and i’m happy for them, i really am. But it puts pressure on me, as if i have to find someone too. as if i’m starting to get too old and that i’m not valuable since i’m single.

j’aimerais ça revenir chez moi après une soirée avec la fille avec laquelle j’ai tellement d’affinité que ça en ai casiment ridicule. j’suis down pour des soirées à écouter Bob’s burger un peu réchaud pcq on s’est fait des petits drink avec du vieux rhum de cuba. J’veux aimer pis ensuite m’endormir, pour ensuite me réveiller avec le sentiment de satisfaction. D’avoir trouver quelqu’un d’important. Quelqu’un qui me donne l’ambition d’avancer pis de prendre des risques. Jveux meme pas penser a dans 2 jours, apart si on a dequoi d’important de prévu. sinon c’est au jour le jour pis ton amour jen prend a petite dose. Non pas parce que « la modération a meilleur gout » mais parce que je veux faire durer l’euphorie le plus longtemps possible. Jveux pas que tu te tanne. Je veux pas te tanner non plus. Jveux qu’on saime pis que tout soit naturelle. Comme si c’était écrit dans le ciel.

tk, hit me up if you want that too, jpourrais être ton boy pis tu peux etre ma ptite, pis en écoutant des tv shows un peu batté on s’colleras sans dire un mot, en riant quand le protagoniste se pète la gueule ou quand l’antagoniste se fait jouer un tour.

T’existe pas encore dans ma vies mais je t’attend.

yé une heure du matin pis j’pense à toi. Penses-tu à moi?

hmu

Un genre de rap que j’ai écrit a 14-16ans

Salut faut jte parle, faut que jte raconte se que j’ai su’l coeur, spas facile, j’ai beau tout essayer, mais ya juste des larmes, des larmes qui font que couler, Je savais depuis le début q’sa allait pas toujours etre rose mais jpensais pas qu’entre nous deux sa pouvait devenir autant morose. jpensais pas qu’une fois fini t’aurais pu envie de moi dans ta vie

j’ai eu beau tout essayer, y’a pas grand chose qui a marcher, malgrés tout les efforts jy est mit, toute le fuck a continuer d’faire son nid,y ses installer ya pas avertie pis ya toute foutu en l’air. Jpensais pas qu’une fois partis sa allais me faire ca. une genre de perte, comme un manque dair, jmettais dit don’t worry tes soucis seront partis; suffit juste d’oublier, de te lever la tete pis avancer. Mais sa a pas été long que j’ai compris, que d’essayer de dire non tout va bien pis d’essayer de vivre la vie s’tai pas si simple. Que m’lever le matin sachant que personne m’attend, sa faisait mal, que l’coeur yer fragile, très vulnérable. avec toute les fucks qui sest passé, astheure ya pu grand chose qui peut mfaire mal, ya meme desfois que je sais pas comment jai faite pour me relever, cest plate a dire, mais jsui casiment rendu habitué. Fake smile,srendu ma spécialité. casiment personne s’en doute de toute la souffrance qya en moi, sa je peux te le garantir yen a un coupe qui font fausse route, dommage que pour sa on soit pas récompenser pcq jpense que je vous ownerais toute!

Bon, c’est clairement pas fameux mais quand j’ai relue ça j’ai pas trouver ça degueu. C’est un peu intense la hahah je sortais d’une relation pis jetais bin triste. Je me relis pis oui c’est un peu pathétique, mais en meme temps à l’adolescence tes émotions tu les vies a fond. tout se que tu feel cest du vrai, du gros bonheur pis de la grosse peine, pis même si j’étais jeune, ces emotions la était vrai pis j’ai compris plusieurs choses a cette période la de ma vie. ALLO SI TU LIS ÇA PIS T’ES ADO : Ne laisse personne/aucun adulte, te dire que « tes encore jeune » pis que ce que tu ressent c’est pas les vrai choses parce que tu as soit disant pas encore assez vécues d’affaires: Tes émotions sont valides et importantes. Non sont pas définitive, oui tes jeunes pis tu as la vie devant toi mais cette période la de ta vie est très importante pour ton futur toi. Donc vit la tes amours, tes amitiés, tes détresse et tes bonheurs, sans retenues pis sans honte.

Jsuis toute pis rien

J’me gosse par ce que jsuis pas capable de me classer. En même temps jsuis un peu contre ça mais soyons honnete, ne pas sentir qu’on appartient au moins a un certain groupe/genre/communauté c’est comme si on avait pas d’identité. Je me sens toujours entre deux. Je veux accomplir de grande choses sauf jveux tout autant dormir toute ma vie pis watcher netflix. Je veux etre riche et connu pis en meme temps vivre reculer dans le fond des bois avec un minimum d’income. Je veux les deux cotés de la médaille, tout ltemps. Pis cest rough parce que jpeux pas me placer. Mon ambition change à rien. J’écoute un film/je lis un article, ou que le gars voyage partout: Boom jpars découvrire le monde. Jcommence par l’ouest pis après c’est l’europe, l’université attendra bla bla bla. Jbois un café ou 2 : boum jvais surement aller courire tantot dans mon cartier la musique au fond wow jvais perdre mon ptit tire de bédaine. Pis après ca j’écoute un émission/voit un post sur fb, ou sa parle des bien faits de la marijuanna pis des anecdotes drole de gens quand ils boient pis boum jai lgout de me défoncer la face pis d’finir la caisse de rickards blonde que j’ai acheter la fin de semaine passé après mon shift. J’peux pas me décider. J’suis trop sensible au vibes de la vie.

Mais j’vais prendre des risques la, faut jfasse dequoi de bien dans ma vie, jveux avoir dequoi a raconter. J’vais commencer par finir la saison 1 de prison break (jsais jsuis late my bad) pis on verra après.

Les parents de Caillou

Les parents de Caillou sont tellement patient compréhensif et aimable. Genre dans l’émission que je viens d’écouter Caillou adopte un criquet genre il joue avec parce que il est seul pour jouer au camions pis la il le rentre en dedans pour jouer sauf la le criquet il se sauve dans la maison pcq gilbert lui court apres. Fack la caillou le cherche pis il va voir ses parents et leur dit tout pis sont la « cest chill mec on va taider » pis ils laident a chercher pis il le trouve. genre wow cest tellement aimable genre yaurai pu full etre faché en le chicanant « Caillou cest mal faire ca *dropkick dans face* » mais non. sont full compréhesif pis ils font reflechir caillou pour quil prenne lui meme ses décisions. Wow.